Au revoir Tessaï…

Le 14 octobre 2013, le refuge a vu s’éteindre Tessaï, la femelle guépard, ambassadrice et symbole de ce lieu.

Je tiens sincèrement par cette petite publication à lui rendre hommage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tessaï est née approximativement en septembre 1999, elle fut confiée au docteur vétérinaire Français installé à Djibouti, le Dr Bertrand Lafrance, suite à sa saisie le 22 février 2000 par la police djiboutienne alors qu’elle vivait attachée à un arbre dans un restaurant de plein air dans le but de divertir les clients.

tessai (9)

Suite à ces événements, et après la saisie d’autres guépards qui vivaient également à son domicile, le Dr Lafrance a créé le refuge DÉCAN, qui fut fonctionnel en 2003, à une dizaine de kilomètres au sud de la ville. Doyenne des guépards, c’est Tessaï qui, en attirant la sympathie du public par sa tendresse et sa capacité à donner tant de bonheur, a permis la récolte des tous premiers fonds destinés à la construction des enclos. Elle a mis bas en 2006, de 3 guépiots qui n’ont malheureusement pas survécu à ce climat difficile.

tessai (8)

Tessaï était un vrai symbole d’espoir et était devenue un pilier du refuge. Sa disparition, bien que prévisible vu son âge (14 ans) sous ce climat si éreintant pour tous les organismes, laisse le Dr Lafrance et tous les bénévoles, anciens ou présents, dans une grande tristesse. Je précise qu’elle s’est éteinte paisiblement, naturellement, entourée jusqu’au bout par le Docteur et les bénévoles.

guépard8

Merci Tessaï pour ces fabuleux moments passés en ta compagnie, tu nous a apporté à tous beaucoup de bonheur et de de ferveur dans ce combat pour la protection de la faune en danger dans la Corne d’Afrique. Repose en paix… A nos 2 ans et demi de joie et de tendresse…

Laurence

tessai (3) tessai (1) tessai (2) tessai (10) guépard14 tessai (5)

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Au revoir Tessaï… »

  1. Je suis tres triste de la mort de Tessai. Elle est la premiere des animaux sauvage que j’ai caresse lors ou j’avais 11 ans en Mai 2012. Elle m’avait donne l’espoir et le courage que les animaux sauvages ne sont pas mechant, mais que c’est les humains qui les chasse ou les mal traite. Elle m’a pousse a aimer les animaux sauvages et a les proteger, de leur disparition. Tous ceci est un de mes plus grands et inoubliable souvenir de ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *